[Test] Pokémon Y – 3DS

Pokémon arrive enfin sur 3DS, et il était temps : après de nombreux épisodes sur DS, sympathiques mais qui manquaient un peu de nouveautés, notamment au niveau graphique, la série était attendu au tournant pour ses débuts sur la grande sœur. Voyons voir si les opus X et Y sont à la hauteur des attentes !

Cocorico, ce nouvel opus se déroule en France ! Et qui plus est une France en 3D ! Pour ceux qui ont laissé tombé Pokémon après l’école primaire (et c’est bien dommage), il faut savoir que cette série de RPG est devenue de plus en plus complexe, en ajoutant au fil des épisodes de nombreux nouveaux paramètres à prendre en compte dans l’élevage de ses bestioles, notamment les combats à 2 contre 2, les talents, de nouveaux moyens d’évolution, le online…

Pokémon X et Y apportent eux aussi leur lot de nouveautés, parmi lesquelles la plus mise en avant dans les pubs est sûrement la méga-évolution, un nouveau type d’évolution temporaire, uniquement disponible en combat, et qui permet d’obtenir un boost non négligeable et de nouvelles capacités pour certains monstres.

Méga-Lucario qui rentre en jeu, la classe

Pour moi la nouveauté principale de ces opus, c’est bien sûr la vraie 3D du jeu, qui fait plaisir à voir après tous ces épisodes en 2D et fausse 3D. Enfin un jeu Pokémon sur console qui se rapproche dans les combats de Pokémon Stadium à l’époque, un rêve de gosse qui se réalise ! Petit bémol, l’effet en relief de la 3DS n’est accessible qu’en combat (1vs1) et dans certains endroits. Dommage mais on oublie vite de l’activer de toute façon car il ralentit les combats et fatigue les yeux de toute façon… A part ça, les décors sont magnifiques et font souvent un effet « wahou » du plus sympathique, bravo Game Freak !

Pokémon, c’est aussi bien sûr ses combats endiablés à coups de baffes, de fouets et de chocs mentaux. Pokémon X et Y rajoute une centaine de nouvelles créatures, un chiffre plutôt faible par rapport aux générations précédentes mais on a au moins de bons éléments très charismatiques, et le jeu propose d’emblée de très nombreuses possibilités de teams et de créatures sans avoir recours au moindre échange. On peut passer du temps entre chaque étape du scénario juste pour capturer tous les pokémon de la zone tellement il y en a de différents. Si l’on est un tant soit peu collectionneur, c’est un régal !

La Poké-Récré, un mini jeu tout mignon où l’on caresse et joue avec ses Pokémon pour qu’ils nous apprécient et soient plus forts grâce au pouvoir de l’amour… hum

Le jeu est par contre toujours aussi facile, voire même encore plus qu’avant vu l’effet complètement cheaté de l’accessoire Multi Exp (qui donne de l’expérience à toute l’équipe en même temps cette fois-ci), qu’il reste néanmoins à la discrétion du joueur de l’activer ou non. Dans mes souvenirs je n’ai jamais battu la Ligue aussi rapidement et facilement que dans cet opus. Le challenge se trouvera dans le mode Online complètement revu, très bien intégré à l’aventure principale et qui permettra de relancer totalement l’intérêt du jeu une fois terminé.

J’ai du fini l’histoire en une 50aine d’heures, mais j’y reviens toujours de temps en temps pour compléter mon pokédex, faire quelques bébés et lancer des échanges et combats en ligne avec de parfaits inconnus… Il y a à mon goût peu d’éléments post-game, ce qui est ma grande déception surtout par rapport à Noir et Blanc 2 qui faisaient vraiment plaisir à ce niveau-là.

Le nouveau type Fée bute les Dragons ! Et tout le métagame est modifié… Snif mon Tranchodon adoré :'(

Un bon Pokémon, qui relance un peu la série qui commençait à stagner sur une DS en déclin, mais qui reste malheureusement un peu trop classique dans son déroulement et ne propose pas assez de contenu post-game pour rendre vraiment accro. Heureusement que le mode en ligne est très bien implémenté (pour une fois) et parvient à donner envier d’y revenir de temps en temps !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s