[Test] God of War Collection II – PS3

god-of-war-collection-vol2-logo

En tant qu’amateur de la saga God of War, je me suis dit que la réédition HD des deux épisodes PSP était l’occasion de compléter ma connaissance de la série, et surtout de retrouver Kratos pour toujours plus de démembrements, de décapitations et de QTE punitifs. J’avais testé Chain of Olympus sur PSP et même si les contrôles ont quand même plutôt bien été adaptés, j’ai tout de suite trouvé frustrant de ne pas profiter du spectacle sur grand écran. Ce crime est donc réparé par cette compilation !

god-of-war-origins-collection_9258-gal_3-t1280
Un exemple censé montrer l’amélioration graphique (mais à part les pixels autour de Kratos on ne voit pas très bien la différence haha)

Je vais reviewer les deux jeux en même temps étant donné qu’ils sont très similaires, très courts et que je les considère comme deux parties d’un petit « extra » dans la série. Pourtant, j’ai été quand même surpris de la qualité des deux jeux, de leur fidélité à la saga d’origine et au fun que j’ai ressenti en jouant. Je ne sais pas si les sensations sont intactes sur PSP, comme tenu des contrôles plus alambiqués à base de « maintiens ça en appuyant sur ça pour faire un truc », ou de la visibilité forcément restreinte, mais sur PS3 j’ai trouvé que l’ensemble se tenait bien et n’avait tant que ça à pâlir face aux aventures sur console de salon. Certes, on sent bien que les jeux étaient bien prévus pour des sessions courtes sur console portable, avec des points de sauvegarde tous les 5 mètres, mais on reconnait de suite la « patte » God of War. Les puzzles stupides, les combos identiques, les différentes armes, les cutscènes complètement over-the-top et clichées, on retrouve tout ce qui fait le charme de ce cher Kratos.

9968
Des finishs violents et sanguinaires typiques de notre Kratos 

Les graphismes ont certes pris un gros coup de vieux, même si le petit coup de HD fait du bien et a au moins le mérite de rendre l’action lisible. Bien sûr, il faut avoir aimé les épisodes principaux pour y trouver un intérêt, mais pour les fans j’ai trouvé que c’était une belle façon de prolonger l’expérience. Alors comme beaucoup le disent sur la toile, Ghost of Sparta est bien meilleur que Chains of Olympus (plus long, plus varié, plus « classe »), mais j’ai trouvé les deux plutôt complets pour des « petits jeux », avec différentes armes, plusieurs environnements à traverser, et ce qui m’a le plus surpris, un semblant de scénario qui va creuser des thèmes complètement sous-exploités dans la saga d’origine. J’ai notamment apprécié les passages où le « gameplay devient métaphore ». Sans spoiler, on trouve dans les deux jeux des petits moments où le contrôle de Kratos devient volontairement « changé » pour servir l’histoire et transmettre les émotions du personnage, un peu comme dans Brothers : a Tale of two sons pour les connaisseurs.

9393-god-of-war-ghost-of-sparta
Certains passages dans les deux jeux sont vraiment épiques et rivalisent vraiment avec les épisodes sur console de salon

Alors certes, on est loin d’un Xenogears mais ça fait plaisir de donner un semblant de profondeur à ce personnage qu’on suit depuis un moment déjà, même si les situations sont toujours aussi What the fuck et qu’au final on se retrouve toujours à tuer tout ce qui se présente devant nous. Rien de bien nouveau sous le soleil de Sparte :) Pourtant, je conseillerai volontiers à tous les fans de la série qui souhaitent prolonger de plaisir d’essayer au moins l’un des deux titres, surtout qu’ils sont tellement courts qu’on croirait qu’il s’agit en fait d’un vaste niveau d’introduction. Une compilation à se faire prêter ou à acheter à bas prix du coup !

7226
J’ai trouvé les 2 jeux bien plus faciles (et du coup moins frustrants) que les épisodes principaux, notamment grâce aux sauvegardes très fréquentes adaptées aux petites sessions

Pour conclure, un petit commentaire sur les « à-côtés ». On trouve des galleries d’artwork et de vidéos, toujours sympathique, mais aussi une sorte d’arène de défis pour tenter de dézinguer des ennemis avec des conditions absurdes, un peu comme dans Bayonetta avec ses niveaux cachés. Personnellement, je DETESTE ce genre de contenu additionnel redondant, qui nous impose une façon de jouer, souvent difficile « pour être difficile » et qui rallonge artificiellement la durée de vie. Je nuancerai en précisant que je suis un noob et que je rejette plutôt la faute sur la flemme d’apprendre à bien contrôler Kratos, qui nécessite toujours autant de maîtrise pour pleinement éclater les ennemis avec classe.

A tous les fans de God of War : foncez ! Les autres, testez d’abord les opus principaux pour vous faire une idée :)

ghostofsparta1

Publicités

Un commentaire sur “[Test] God of War Collection II – PS3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s