[Test] Kingdom Hearts Re:Coded – DS

kingdom-hearts-recoded-02.jpg

Pour me préparer à l’arrivée de Kindgom Hearts 2.8, j’ai décidé de faire le dernier épisode de la saga qu’il me manquait (gardant 3D pour la compile 2.8), j’ai nommé Re:Coded, remake d’un jeu à la base sur mobile. Et il faut bien le dire, même s’il a quelques bons moments et son système de combat qui le sauve, c’était quand même un peu une purge…

kingdom_hearts_re__coded_screen_7
Les fameux bugs qui envahissent le journal de Jimini… Mmmh okay

L’histoire n’est pas hyper intéressante sauf pour les derniers moments et sa scène secrète (pas moyen de la tenter, je suis allé direct sur Youtube…). En gros Mickey et Jiminy se rendent compte que le journal dans lequel ils ont consigné les aventures du premier épisode s’est complètement effacé et une phrase a été rajoutée, ils entreprennent donc de « digitaliser » le journal et réalisent qu’il est rempli de bugs. Ils demandent alors l’aide du Sora du journal (Sora-digital) pour les détruire avec sa keyblade et investiguer. Alors déjà le scénario n’a pas vraiment de sens et sent bon le filler, mais en plus il est ultra complexe inutilement. On ne comprend l’intérêt de toute l’aventure qu’à la toute fin et encore (j’ai du regarder la fin sur Youtube un deuxième fois pour être sur d’avoir compris…). Mais surtout, ce qui m’a le PLUS horripilé, c’est qu’on se retape ENCORE les mondes de KH 1 ! Entre Chain of Memories, Days sur DS et celui-là, ça fait trois fois qu’on explore encore et encore les mêmes mondes… Si encore ils avaient utilisés ceux du deux, pourquoi pas (je n’ai fait le 2 qu’une fois donc j’aurai bien apprécié de les revisiter)… Un choix incompréhensible pour moi, qui m’a énormément gêné dans ma partie.

recoded106
On retrouve quelques têtes connues

Heureusement, le système de combat reprend les bonnes idées de Birth by Sleep, avec un deck de compétences à équiper et qui se régénèrent rapidement. L’évolution de Sora s’effectue par une sorte de Sphérier représentant en gros un ordinateur, avec des fiches et des processeurs qui permettent de customiser tout. On y trouve même des machines qui permettent de « tricher » : changer la difficulté, les loots des ennemis, l’expérience obtenue… Plutôt addictif et bien intégré à l’univers du jeu ! Il y a plein de choses à collecter, notamment tout un tas de compétences à fusionner pour en obtenir des nouvelles, et des « finish » à assigner à sa keyblade, pour soit frapper un grand coup, soit devoir enchaîner des touches en mode jeu de rythme, soit encore pouvoir viser et tirer des projectiles sur les ennemis. De ce côté rien à dire, les combats sont toujours sympathiques même si la caméra offre toujours un joyeux bordel, surtout sur une DS (elle est contrôlable mais en touchant l’écran tactile… Bon courage contre certains boss).

recoded_traversetown
Le système de combat est quand même sympa, à part cette fichue caméra infernale

Une autre bonne (voire super) idée est d’offrir des changements radicaux de gameplay à chaque fin de monde. J’ai trouvé que c’était clairement ce qui faisait le sel du jeu et je me garderai de les spoiler. On peut à la limite évoquer le tout premier, qui transforme l’exploration en scrolling 2D horizontal à la Mario, complètement inattendu et plutôt rigolo. Je trouve que ça colle bien à l’univers KH de mélanger des univers qui n’ont rien à voir et encore plus cohérent dans un contexte d' »exploration d’un univers digital ». Voilà pour les bons points :)

51aj8ux5cil
Une phase originale en shoot-them-up, que j’ai trouvé plutôt difficile pour le coup !

Malheureusement, j’ai tout de même rapidement trouvé le temps long, le jeu demandant de tout explorer de manière hyper laborieuse, et nous imposant des phases assez horribles dans ces « failles », qui sont en fait des petits donjons digitaux dégueus avec des objectifs parfois insupportables (ne pas se prendre plus de X coups…). Au début j’ai plutôt apprécié ces phases, assez rares, simples et offrant des compétences cruciales, mais rapidement elles deviennent prédominantes et s’étirent en longueur (surtout qu’il faut tout se taper d’un coup, sans pouvoir sortir…). Et la difficulté fait un bond en avant si l’on ne fait pas de levelling (comme moi :), et au final j’ai eu des sueurs froides en terminant le jeu (enfin !!!!).

51lx1tpr8wl
Dommage que la plupart des dialogues se déroulent en écrans fixes sans animations… On sent l’origine mobile

Si vous n’avez pas fait le jeu, je vous recommande de simplement regarder les cinématiques de la compilation 2.5, vous aurez le principal. A moins d’être un fan hardcore de la saga, je me vois mal conseiller d’investir la vingtaine d’heures nécessaires pour en voir le bout. Dommage mais bon, on peut dire que ça permet de patienter pour 2.8 puis surtout le 3 (un jour peut-être… FFXV est bien sorti, on peut bien y croire !).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s