[Test] Pokémon Soleil et Lune – 3DS

pokesolune

Enfin, grâce à Pokémon Soleil et Lune, la huitième génération est là ! On peut dire que Solune (de son petit surnom) a été l’un des opus de la série que j’ai le plus attendu… Après tant de hype, de news, de trailers, je n’en pouvais plus ! Et avec aujourd’hui 130H au compteur, je peux dire que j’ai eu le temps de bien explorer le jeu et d’en profiter jusqu’à plus soif.

pokemon_sun__moon_1
Les trois starters, tous adorables et aux évolutions très classes

Ce qui m’a frappé chez Solune, c’est cette envie de voir les choses différemment, ce qui est plutôt surprenant pour une saga aussi « traditionnelle » que Pokémon. Déjà, le jeu est tellement ancien que ses fans hardcore ne tolèrent pas le moindre changement, mais en plus avec aujourd’hui bientôt 1000 créatures, l’équilibrage du jeu doit être un enfer sans nom. Sans parler du nouveau type Fée et des Méga-Evolutions introduites en 7ème génération… Néanmoins, Solune réussit à constituer aujourd’hui une parfaite introduction à la licence pour les nouveaux et à satisfaire les fans de la première heures. C’est simple, je n’avais pas ressenti cette excitation de découvrir une nouvelle région depuis longtemps ! Peut-être que le choix d’un endroit radicalement différent (ici Hawaï), permet un véritable dépaysement et un renouveau dans les paysages, les situations et les personnages rencontrés.

clothing_store_F.0
La customisation du dresseur est de retour !!

Tout d’abord, les graphismes du jeu sont plutôt magnifiques (pour du Pokémon, en 3D, sur 3DS ce qui fait beaucoup de facteurs pénalisants). Les couleurs sont chatoyantes, les personnages ont enfin des proportions « réalistes » et les zones d’exploration semblent un peu plus naturelles. On évite un peu le syndrome « tout a été placé en ligne droit pour que tu ramasses tout jusqu’à la Ligue ». On explore ici plusieurs îles, chacun disposant d’un Gardien à battre pour pouvoir terminer l’aventure. On est évidemment confronté à une Team à la Team Rocket, et l’on devra déjouer ses plans machiavéliques pour sauver nos amis les Pokémon. 2 choses : déjà, le scénario est selon moi beaucoup plus intéressant et travaillé que la moyenne, avec toute une galerie de personnages certes clichés mais qui sonnent juste et nous donnent vraiment envie d’avancer. Mais surtout, la nouvelle Team est vraiment HILARANTE, je pense notamment grâce à la traduction au top qui se permet des choses dingues ! J’ai vraiment halluciné de voir la recherche de petites blagues qui donnent tellement de charme à cette épopée. J’ai eu énormément de plaisir à avancer dans l’histoire, non pas pour « être le meilleur dresseur » mais pour voir ce que tout ce petit monde allait devenir.

sun_moon_video_thumbnail
Les nouveaux Pokémon sont plutôt cool, j’ai bien aimé leur style et on sent l’inspiration « tropicale » pour certains. D’autres sont absurdes et je les aime encore plus :)

Ensuite, Solune apporte énormément de petites  nouveautés bienvenues qu’on avait fini par accepter par fanboyisme mais qui nous font aujourd’hui penser « comment on a pu tolérer ça? ». Par exemple, LES CS N’EXISTENT PLUS, ce qui est un soulagement sans nom. Si auparavant il fallait enseigner des attaques spécifiques (et souvent inutiles en combat) aux Pokémon de notre équipe, tout passe aujourd’hui par des Pokémon de « prêt » qui sont invocables à volonté. Finis les CS whores ! On découvre aussi plein de petits raccourcis dans les menus, des aides lors des combats (combien de tours de pluie il reste, quelles attaques sont efficaces ou non…), ce que j’ai personnellement trouvé bienvenu vu la quantité de Pokémon et d’attaques disponible aujourd’hui. Enfin, un autre ajout au top est la possibilité d’accéder à de petites îles plus ou moins « virtuelles », où l’on peut cultiver des baies, récolter des trésors ou encore faire se détendre nos Pokémon pour augmenter leur bonheur. Mais le summum, c’est la possibilité d’EV train ses Pokémon automatiquement ! Cette feature à elle seule est responsable de mon entrée tardive dans le domaine compétitif, chose qui m’a toujours paru insurmontable dans Pokémon !

pokemon_sun_moon_new_trailer-1200x844
Un joli artwork sur ces fameuses îles qui m’ont sauvé la vie :)

Pour la faire courte, les EV sont des statistiques « cachées » qui dépendent du type de Pokémon mis KO. Ce qui veut dire qu’EV train un Pokémon signifie le faire tuer des ribambelles de Roucool jusqu’à ce qu’il dispose d’une stat de vitesse au max par exemple. Ce procédé a été un peu assoupli au fil des épisodes mais c’est vraiment dans Solune qu’il trouve enfin une porte d’entrée accessible à tous, quasiment dès le début du jeu. Un ajout crucial pour moi et qui m’a fait rester sur le jeu de longues heures après la fin.

pokemon_sun_moon_team_skull_et_de_nouveaux_pokemons_4067
Ah oui, certains anciens Pokémon gagnent une forme exclusive à cette version, histoire de jouer encore plus sur la nostalgie et redonner un peu d’attrait à certains oubliés… Plutôt sympa mais un peu facile !

Malheureusement, j’ai quand même eu quelques déceptions avec cette version, principalement due à la hype générée par la campagne marketing dévastatrice autour du jeu. Déjà, les trailers et scans ont absolument TOUT révélé, notamment toutes les nouvelles créatures ou presque (sans parler des leaks…). j’ai été extrêmement déçu de finalement simplement « vivre ce que les trailers m’ont montré », avec très peu de surprises et de découvertes véritables. J’aurai aimé tomber sur plus de créatures complètement inattendues, ou comprendre qui était le méchant en jouant… Mais non, Nintendo a décidé d’en dévoiler un maximum pour garder les joueurs hypés et leurs précommandes actives. Je prie pour que la prochaine version garde un maximum de mystères avant sa sortie car cela m’a vraiment gêné dans ma progression.

1479402812-8420-artwork
Les différentes îles à explorer, avec chacune ses villes, ses hautes herbes et son ambiance propres

Ensuite, j’ai été très déçu que le mode Photo ne serve quasiment à rien et soit au final aussi relou à utiliser, car je m’attendais à un Pokémon Snap intégré au jeu… Au final on ne peut que prendre des photos dans quelques endroits prévus à cet effet, et c’est très vite très nul. Mais mes plus gros regrets sont la nullité absolue des fonctions Online et du manque de contenu post-game. Si l’on a bien quelques quêtes à compléter et quelques créatures à chasser après les crédits, on se retrouve vite à farmer l’Arbre de combat contre des adversaires ultra cheatés et insupportables, possédant des stratégies qui se feraient huer de n’importe quel tournoi. Sans parler des Méga-évolutions complètement absentes du jeu et complètement reléguées au second plan alors qu’elles étaient la feature phare de la 7 gen. Et malheureusement, le Online ne rattrape pas tout… Nintendo organise bien des missions et des tournois régulièrement, mais cela n’a pas suffit pour maintenir mon intérêt et me garder investi pour une seconde centaine d’heures… Jusqu’au prochain épisode ! J’espère juste que l’on profitera cette fois de vraies nouvelles créatures, et d’enfin un contenu post-game conséquent et « juste ». Ce sera bien sûr Day One s’il sort sur Switch, je l’attends déjà de pied ferme :) Longue vie à Pokémon !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s