[Test] Gone Home – PS4

Gone_Home

J’ai obtenu Gone Home grâce au PS Plus sur ma PS4, et j’ai enfin voulu le faire entre deux gros jeux, étant donné que j’ai cru comprendre qu’il était très court, même pour un jeu indé. J’avais aussi lu qu’il était plutôt apprécié, notamment pour sa qualité narratif et ses thèmes. Au final j’ai été très surpris déjà par son ambiance et surtout par sa durée.

gonehome-pc_01
Qu’est-il arrivé à cette famille d’apparence classique ?

On contrôle donc l’héroïne en première personne, et l’on explore la maison de ses parents alors qu’elle rentre d’un road trip en Europe mais découvre la maison vide, sans trace de ses parents ni de sa petite soeur. C’est une nuit d’orage, on entend la pluie et le vent, le tonnerre… La maison semble avoir été délaissée dans la panique… Clairement j’ai flippé tout le long de l’expérience, un peu comme dans un film ou un jeu d’horreur ! L’exploration force à se concentrer sur le moindre détail et à écouter tous les bruits, ce qui rend le tout vraiment immersif et réaliste : qui ne serait pas angoissé dans une telle situation ? J’ai trouvé que c’était très réussi mais ça m’a un peu détourné du but premier du jeu. J’étais plus concentré sur le fait d’éviter les jump scares potentiels que de vraiment m’intéresser à ce que les éléments du décor pouvaient m’indiquer. Au final j’ai trouvé l’effort louable de reprendre les codes du survival, mais il m’a détourné de ma mission principale et m’a presque gonflé au final. Heureusement que le jeu est très court…

gone_home_chambre
On explore chaque pièce à la recherche d’indices

Car en effet, j’ai ensuite appris que le jeu était en fait vendu 15€ , alors que je je l’ai fini en 2-3h ! C’est tout un débat (est-ce qu’un jeu si court peut valoir autant ?), mais je suis quand même bien content de l’avoir eu « gratuitement » avec le PS plus. Au final, ce n’est pas plus mal car l’exploration de cette maison finit par lasser, l’héroïne étant extrêmement lente et la maison n’étant pas si fournie en choses intéressantes à découvrir. J’ai tout de même aimé cette façon de nous forcer à reconstituer ce qu’il s’est passé pour en arriver là par nous-même, en comprenant les faits grâce aux bribes d’infos qu’on obtient en fouillant partout. Je comprends qu’à sa sortie il soit paru « révolutionnaire » mais aujourd’hui je pense que le genre du « walking simulator » a fait des progrès et est allé plus loin.

GONE HOME_03
Beaucoup d’éléments narratifs s’expliquent par le décor et les trouvailles qu’on déniche en explorant tout au peigne fin

Gone Home reste une expérience intéressante, pour peu de l’obtenir à petit prix et de savoir dans quoi on s’embarque. Il raconte une histoire touchante de manière originale et il est difficile de décrocher sans finir le jeu d’une traite ! Pas mal donc :)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s