[Test] Inside – PS4

INSIDE

Un nouveau jeu des créateurs de Limbo, c’est forcément un événement. Limbo a quelque part lancé le mouvement des jeux indés, et prouvé qu’un petit studio pouvait rivaliser avec peu de moyens avec des productions AAA, et Playdead a su se faire une place parmi les développeurs les plus connus de la génération précédente. Aujourd’hui, leur nouvelle oeuvre parvient non seulement à réitérer l’exploit de proposer une expérience exceptionnelle, mais elle fait selon moi encore mieux que Limbo.

inside-5773a5b4dd4d6
Cette ambiance !!

Comme Limbo, il convient de ne pas trop spoiler l’histoire du jeu, d’autant plus qu’elle peut être sujette à moult interprétations. Pour faire simple, on incarne un petit garçon qui fuit, dans des décors industriels et inquiétants. Le gameplay reprend beaucoup de Limbo : on se déplace uniquement à gauche ou à droite, on peut sauter et déplacer des objets, et c’est à peu près tout. De ces contrôles très simples vont découler une multitude d’énigmes et de puzzles à résoudre pour avancer et découvrir cet univers si particulier qui nous est une nouvelle fois proposé.

inside-xbox-one-8623-3002
On est constamment traqué par de mystérieux inconnus…

Difficile d’en dire plus sans spoiler, mais je tiens à dire que l’ambiance du titre est hyper accrocheuse et qu’il est difficile de lâcher la manette. On a envie de connaitre le but de cette fuite en avant, d’aider ce petit garçon à s’en sortir et à atteindre son but. Malgré le fait qu’il n’y ai aucun dialogue, le jeu arrive à raconter une histoire touchante et à nous tenir en haleine durant les quelques heures nécessaires pour terminer l’aventure. C’est court bien sûr, mais on ressent un vrai accomplissement une fois la première partie bouclée, et on a tout de suite envie de relancer une partie ou de montrer le jeu à un ami, pour repérer des éléments qu’on avait raté la première fois, et surtout pour se creuser les méninges et mieux comprendre le propos du jeu.

maxresdefault
Beaucoup de choses sont laissées à l’imaginaire et l’interprétation

J’étais un peu sceptique après avoir vu la hype générée par ce jeu mais je suis au final complètement d’accord. Après, je conviens que ce jeu ne plaira pas forcément à tout le monde : il faut être un minimum sensible à ce style de narration par le design et plutôt minimaliste voire « suggéré ». Pour ma part j’ai été conquis et j’ai de suite refait le jeu d’une traite ! Un investissement plutôt rentable donc malgré la faible durée de vie.

122882
Un des nombreux moments mémorables de ce jeu

Je ne saurai donc que vous conseiller de l’acheter pour vous faire une idée. Il n’est pas très cher et regarder un Let’s play casse complètement l’immersion qui se créé manette en main (un peu comme dans Brothers). J’ai déjà hâte de voir ce que Playdead a dans les cartons car s’ils continuent sur cette lancée on tient un studio solide et novateur, et ça fait plaisir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s