[Test] Kingdom Hearts 2.8 – PS4

KINGDOM HEARTS HD 2.8 FINAL CHAPTER PROLOGUE

Avec cet épisode, la saga Kingdom Hearts persiste et signe avec ses titres à coucher dehors. Oui, 2.8 car juste avant 3 ; cet épisode étant censé nous faire patienter jusqu’au 3 qui n’est de toute façon pas près de sortir. En attendant, en bon fanboy de cette licence, je l’ai tout de même acheté Day one et je l’ai dévoré, d’autant plus qu’il s’agit en réalité d’une compilation de 3 « œuvres ».

Kingdom.Hearts.3D-.Dream.Drop.Distance.full.1061485

Commençons par l’un des plus gros morceaux : le remake HD du jeu Kingdom Hearts 3D : Dream Drop Distance. Il s’agit d’un spin-off à la base sorti sur 3DS, et déjà plutôt magnifique pour la console. Alors le voir en 60 FPS et en grand écran… Autant dire que c’est l’un des plus beaux KH à ce jour, impressionnant, fluide, coloré… Un pur bonheur visuel pour qui aime les Disney ! Par ailleurs, je ne l’avais jamais fait sur 3DS donc j’étais ravi d’avoir enfin l’opportunité d’y jouer, et que dire si ce n’est qu’il possède le système de combat que je préfère de toute la saga ! Un mélange des meilleurs éléments de gameplay de tous les opus précédents, plus des innovations bienvenues comme le système de « fluidité » qui permet de glisser, planer ou rebondir sur quasiment tous les éléments du décor. Le jeu est assez long, difficile et complet pour un spin-off, notamment au niveau du scénario qui apporte des révélations de malade et donne encore plus hâte de jouer à la suite ! C’est aussi l’un des seuls spin-offs où l’on explore de nouveaux mondes (par rapport au 1 et 2), ce qui lui donne un statut tout particulier. D’ailleurs, la présence des personnages de The world ends with you ne peut que nous faire rêver d’une suite ou de la présence de leur monde dans KH 3…

maxresdefault
Le jeu est juste magnifique avec ses couleurs chatoyantes et ses nouveaux mondes à explorer

Il n’y a que deux éléments qui m’ont un peu chagriné dans ce jeu. Le premier est le système de « familiers », qui remplacent Donald et Dingo de KH & et 2 en tant qu’assistants en combat. Il s’agit de sortes de Pokémon qu’il faut créer avec des recettes pour qu’ils combattent à nos côtés. Marrant 5 minutes, j’en ai eu vite marre de devoir constamment en changer et de gérer leurs capacités, les menus étant particulièrement mal foutus. L’autre petit souci, c’est qu’on est forcé d’alterner entre Sora et Riku, vu qu’une jauge lorsqu’on contrôle l’un des deux diminue en permanence. Lorsqu’elle se vide, on passe automatiquement au second, et on peut acheter des bonus. Idée plutôt rigolote sur le papier, elle rend la progression molle et artificiellement laborieuse, surtout qu’on se tape 2 fois l’exploration de chaque monde… Un peu dommage mais ça n’a pas vraiment entaché mon plaisir de découvrir enfin de nouveaux mondes, et d’avoir les réponses à pas mal de questions suite aux motivations des méchants.

maxresdefault (1)

Ensuite, on trouve dans la compilation, dans la tradition de 1.5 et 2.5, un film, sauf qu’ici il s’agit d’un véritable moyen métrage d’environ 1h, réalisé en images de synthèse et non issu d’un précédent spin-off. Nommé Kingdom Hearts X Back Cover, plutôt joli et bien foutu, il raconte le prologue du spin-off mobile Unchained (aujourd’hui Union), et des légions que 5 maîtres ont créé pour former les porteurs de la keyblade, afin de défendre leurs terres des ténèbres. Je n’en attendais rien (ou à la limite un navet), mais au final j’ai bien apprécié ce petit voyage dans le passé de la saga, qui pose les bases de la conclusion qu’on aura enfin dans KH 3. J’hallucine d’ailleurs à quel point les épisodes sont tous aussi liés et cohérents entre eux, malgré le chaos du scénario. A voir donc, pour les fans uniquement par contre (sinon il ne sert clairement à rien :).

KINGDOM HEARTS HD 2.8 FINAL CHAPTER PROLOGUE

Et enfin, LE gros morceau de cette compilation : 2.8 A fragmentary passage, enfin un jeu console exclusif Kingdom Hearts (pas arrivé depuis Re:coded !). Enfin, « jeu », puisque sans spoiler il correspond à l’équivalent d’un monde dans un KH classique, donc 4-5 heures de jeu pour le terminer une première fois. On y suit Aqua, l’une des héroïnes de Birth By Sleep, qui explore le monde des ténèbres et cherche une issue. Le jeu reprend le moteur de KH 3 et nous fait une belle démonstration de ce à quoi il ressemblera : autant dire tout de suite que ça s’annonce phénoménal, avec des effets de lumière, des décors et des ennemis magnifiques, hyper impressionnants et féeriques. J’ai eu un peu plus de mal avec le nouveau rendu des humains, mais on oublie finalement vite ce ressenti à la vue des magies ou des attaques qui sont juste incroyables. Je ne veux pas spoiler le scénario, mais malheureusement on n’apprend pas grand chose de plus et le jeu a quand même un sacré goût de pure démo technique. On en veut encore plus !!!

BbS Darksides
C’est trop beau :'(

Il est bien possible de recommencer cette aventure plusieurs fois, pour débloquer des récompenses cosmétiques et se la péter, mais le plus gros défaut de cet opus, et de toute la compilation, est surtout de nous faire retomber dans la hype KH et de nous faire attendre le 3 avec encore plus d’impatience ! Vite Squix on n’en peut plus ! :)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s