[Test] Splatoon 2 – Switch

H2x1_NSwitch_Splatoon2

Ayant adoré le premier épisode, je n’en pouvais plus d’attendre cette suite ! Surtout pour la possibilité d’y jouer en mode portable et avec des amis. Je me le suis donc procuré dès sa sortie et j’y ai pas mal joué jusqu’à peu.

NSwitch_Splatoon2_02_mediaplayer_large
Les persos sont toujours aussi stylés :)

Malheureusement, autant tuer le suspens de suite : comme les critiques l’ont pas mal signalé, c’est plus un Splatoon 1.5 qu’une véritable suite… OK, on a un tout nouveau mode solo mais qui ressemble quand même beaucoup au premier dans sa structure ultra linéaire et un peu claustro. On enchaîne des niveaux très courts et plutôt faciles, même si certains passages sont assez tendus. Les combats de boss sont assez cool par contre, vraiment originaux et rigolos à faire. Mais il est vraiment très court !!! Quelques heures à peine pour voir le final, beaucoup moins classe que dans Splatoon 1 d’ailleurs. Alors OK on a quelques nouvelles armes, dont une sorte de parapluie plutôt rigolo, mais pour débloquer ces armes exclusives au solo, il faut terminer chaque niveau avec cette arme ? J’imagine qu’ils ont voulu gonfler la durée de vie mais j’ai trouvé ça complètement abusé…

Switch_Splatoon2_scrn_HeroMode_11
Les boss sont vraiment fun à combattre

A part le solo un peu décevant, on retrouve le même fun que dans le 1 : le mode multi en ligne est toujours aussi efficace, deux équipes de 4 persos s’affrontent pour recouvrir le terrain de peinture. L’équipe qui a recouvert la plus grande surface à la fin du temps imparti a gagné. Les persos peuvent se transformer en calamar pour se déplacer discrètement et rapidement dans la peinture (leur encre a priori ?), et on peut s’équiper de plein d’armes différentes, aux capacités et super attaques très différentes. C’est un TPS mais « à la Nintendo », très coloré et bon enfant, et évidemment hyper bien foutu, ce qui explique son grand succès surtout au Japon.

splatoon-2-images-20170718-02
Voilà à quoi ressemble le hub lors d’un Splatfest, trop beau

Je pense d’ailleurs que l’absence de chat (écrit ou vocal), qui empêche le jeu de vraiment permettre de se coordonner avec ses alliés, est en fait plutôt cool car cela évite la toxicité qu’on trouve dans pas mal de jeux compétitifs comme Overwatch. Dans Splatoon, même perdre est fun car on s’éclate quand même à tout tenter, à prendre des risques et à sauver ses alliés dans le pétrin, les parties s’enchaînant très rapidement. Par contre, j’ai eu énormément de déconnexions dans mes récentes parties, ce qui entache énormément le plaisir : si un joueur se déconnecte, la partie est plus ou moins gagnée/perdue d’office… C’est assez déprimant de constater qu’on se fait rouler dessus par la team adverse et de voir que c’est parce qu’un joueur a quitté la partie… Surtout qu’on gagne moins d’argent et d’expérience quand on perd.

767
Les méchants du mode Salmon Run :)

Sinon, Nintendo a rajouté un mode un peu spécial, appelé « Salmon Run », et qui est clairement l’un des ajouts les plus cools ! Il s’agit en fait d’une sorte de mode survie, où l’on doit récupérer des œufs dorés tout en résistant à des vagues d’ennemis de plus en plus nombreux. Ce mode devient très vite ultra dur et l’on doit absolument coopérer avec ses alliés de la partie (en ligne ou entre amis), les armes étant attribuées aléatoirement à chaque vague ! Clairement ce mode rend dingue et accro voire maso, vu la difficulté incroyable dès qu’on monte un tout petit peu de niveau. Malheureusement à part cela, Nintendo a enlevé le mode coop en local que j’aimais plutôt bien (même s’il était très limité), ainsi que certaines maps et armes du 1 ! J’avoue ne pas comprendre cette décision, mais j’imagine qu’ils vont les remettre dans les mises à jour gratuites (qui ont déjà commencé). Enfin, on retrouve toujours les fameux Splatfests, des week-ends où deux camps un peu absurdes s’affrontent (le premier étant le ketchup VS la mayonnaise par exemple) qui permettent surtout d’enchaîner les parties rapidement (vu le monde qui se connecte) et de récupérer des coquillages pour échanger les skills alloués aux tenues. En bref, surtout une version du jeu qui permet d’en profiter un peu partout (ça marche nickel avec un partage de connexion mobile par exemple), mais sinon j’en attendais un peu plus et j’ai aujourd’hui arrêté d’y revenir… En attendant des mises à jour suffisamment importantes pour m’y remettre !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s